CGT AAJB

CC 66 : position de l'AAJB

5 Mars 2009 , Rédigé par cgt aajb Publié dans #Conventions Collectives


A l'appel des organisations syndicales SUD et CGT, environ 70 salariés se sont rassemblés le 3 mars devant le siège de l'AAJB afin de recueillir la position associative sur la "révision" de la CC 66.

Une délégation a été reçue par la présidente de l'association ainsi que par l'un des vice-présidents qui a fait lecture de ce texte adopté lors du Bureau de l'AAJB. Cette position est dès à présent consultable dans tous les établissements.

Réaffirmant sa "place dans l'économie sociale solidaire et non lucrative", l'association rappelle son attachement à "un certain nombre de grands principes :

  • Pas de publics correctement pris en charge sans professionnels correctement qualifiés

  • Une évolution de carrière tant à l'interne qu'à l'externe de l'Association favorisant une mobilité non pénalisante

  • Un vrai souci d'équité tenant compte des spécificités réellement repérées en terme de pénibilité et de contraintes spécifiques, et plus particulièrement une valorisation du travail en internat".

Cette position tranche donc singulièrement avec l'esprit des propositions employeurs dans la CC 66, ce dont il faut bien évidemment se féliciter. Elle prend en compte la profonde inquiétude des salariés de l'association sur leur avenir, inquiétude qui s'était manifestée par une participation massive à la journée nationale d'action du 29 janvier.

Pour importante qu'elle soit, cette position n'écarte pas pour autant les menaces qui pèsent sur la convention. La dernière séance de négociations est significative à cet égard : les réponses des organisations d'employeurs sont restées évasives sur les classifications et les rémunérations. A l'heure actuelle, les employeurs n'ont toujours pas formulé d'autres propositions que celles contenues dans le texte initial...

Le 19 mars prochain, lors de la journée nationale d'action interprofessionnelle, nous devrons montrer que notre détermination n'a pas faibli, en participant encore plus nombreux que le 29 janvier à la manifestation qui aura lieu à Caen le matin (10h30). Nous formerons là encore un cortège unitaire afin de signifier la solidarité de l'ensemble des salariés du secteur, toute association confondue.

Plus que jamais, nous refusons que nos droits soient bradés au nom d'une logique purement comptable.
L'action sociale et médico-sociale ne saurait être dirigée comme une entreprise commerciale.

D'autres actions sont également en préparation dans l'optique des prochaines négociations : pétition, rassemblement devant la DRASS, interpellation des élus, assemblées générales dans les établissements, etc...


Commenter cet article