CGT AAJB

A propos des CPOM

1 Avril 2009 , Rédigé par cgt aajb Publié dans #Marchandisation du social


Les responsables d'associations et d'établissements étaient jusqu'à présent plutôt avares en réactions publiques sur les changements politiques à l'oeuvre dans le secteur social et médico-social. Sommés par des tutelles devenues "autorités de tarification" d'oeuvrer à la transformation du secteur, de plus en plus pénétrés d'une idéologie managériale et gestionnaire (comme l'atteste les évolutions sémantiques de ces dernières années), ils se sont enlisés dans l'application des politiques libérales orchestrées par les pouvoirs publics.

Mais cette logique trouve ses limites dans l'instrumentalisation des associations qui perdent ainsi pied et sont de plus en plus en décalage avec les valeurs qu'elles sont censées défendre...
Sur fond de contestation sociale grandissante, on sent désormais chez certains responsables une véritable prise de conscience du tournant historique que prend le secteur social et médico-social.

Un exemple avec le texte d'un Collectif inter-associatif de l'Essonne traitant des CPOM.

Commenter cet article