CGT AAJB

ITEP Vallée de l'Odon : Une fin d'année sous haute tension....

30 Juillet 2012 , Rédigé par CGT AAJB Publié dans #AAJB

 

Une fois de plus, l’ITEP achève cette année scolaire dans un climat social dégradé. Les problèmes liés au management pratiqué dans l’établissement, dont on se rappellera qu’ils avaient déjà occasionné une grève en 2010, perdurent. Nombreux sont en effet les salariés à se plaindre de méthodes qui au mieux témoignent d’une absence regrettable de considération, au pire les malmènent de façon grossière.

 

Pas surprenant dès lors que la défiance entre une partie de la Direction et le personnel se soit accentuée ces derniers mois de manière inquiétante. Car ce clivage croissant hypothèque de plus en plus les conditions mêmes du travail pluridisciplinaire et génère des dysfonctionnements multiples dans la prise en charge des jeunes accueillis. Avec parfois à la clé des conséquences plus que préoccupantes…

 

Les récentes conclusions de l’intervention menée par l’ARACT (agence régionale de l’amélioration des conditions de travail) au sein de l’établissement évoquent en partie ces constats. Les « pistes d’actions proposées » par cette étude doivent être suivies d’effets dans les meilleurs délais afin d’envoyer un signal fort à des professionnels de plus en plus excédés par la manière dont ils sont considérés dans cet établissement.

 

S’inscrivant dans le cadre de l’intervention de l’ARACT, les élus SUD et CGT œuvreront à tout niveau pour contribuer à l’amélioration des conditions de travail des salariés de l’ITEP.

 

En tout état de cause, si un tel management, source de souffrances grandissantes chez les personnels, devaient persister, les syndicats SUD et CGT prendraient alors leurs responsabilités. 

 

 

Tract version pdf

Commenter cet article