CGT AAJB

La casse des Maison d’Enfants à Caractère Social (MECS) en Isère : un prélude à la modification de la prise en charge de l’enfance ?

19 Avril 2013 , Rédigé par CGT AAJB Publié dans #Protection de l'Enfance

 

Le Conseil Général du département dit vouloir privilégier le soutien préventif à domicile, donner la priorité à l’accueil familial pour éviter des placements en établissements qualifiés de « traumatisants » et « coûteux ». Son objectif est de réorienter 300 jeunes vers des familles d’accueil.

 

De 2013 à 2015, 298 places devraient être fermées (196 en Isère sur 15 structures et 102 placements hors Isère). Ceci correspond pour ce secteur à environ 177 équivalents temps plein pour l’Isère.

 

Les élus du Conseil Général espèrent ainsi réaliser une économie de 7 millions d’€ par an à partir de 2015. Par conséquent, les salariés, une fois encore, vont représenter « la variable d’ajustement ». Cette situation n’est qu’une politique de rationalisation, il s’agit bien d’une restructuration avec une remise en cause des moyens, des missions et des contenus des métiers exercés par les salariés des MECS.

 

La mobilisation des salariés ne faiblit pas, au contraire s’amplifie. Le 18 mars, 150 ont participé à une action, le 28 mars plus de 500 se sont rassemblés devant le Conseil Général de l’Isère. Ils ont renouvelé leur appel à mobilisation pour le vendredi 12 avril, toujours devant le Conseil Général, avec deux revendications :

 

annulation immédiate du projet de fermeture et du plan de licenciement

élaboration d’un schéma départemental pour l’enfance en concertation avec les professionnels et les représentants des personnels.

Pour peser davantage encore lors de cette prochaine action, les salariés ont interpellé durant toute la semaine leur direction, les élus (maires et conseillers généraux)…

 

Grâce aux mobilisations, le Conseil Général de l’Isère a annoncé, le 12 avril 2013, la suspension du plan de fermetures de lits. Le mois prochain, un nouveau schéma départemental va être étudié. Les salariés se réunissent en assemblée générale le 19 avril 2013.

Commenter cet article