CGT AAJB

Non à la dénonciation de nos conventions collectives !

22 Juin 2011 , Rédigé par cgt aajb Publié dans #Conventions Collectives

 

 

Dans le seul but d’abaisser le coût du travail, les attaques portées contre nos conventions collectives s’intensifient. Le lundi 27 juin la commission paritaire FEHAP va sceller le sort de la CC 51. Soit une majorité d’organisations syndicales signent le projet, soit la fin des négociations est actée et l’assemblée générale de la FEHAP début octobre à Lyon décidera ou non de la dénonciation de la convention collective.

Dans la CC 66, les négociations se poursuivent mais, là aussi, les employeurs persistent à maintenir un projet pourtant rejeté par l’ensemble des organisations syndicales.

 

Dans les deux conventions, les objectifs sont les mêmes :

 

 

  • Baisse des salaires par la remise en cause de la progression à l’ancienneté

 

  • Rallongement de l’évolution de carrière

 

  •  Perte des congés supplémentaires (trimestriels et congés d’ancienneté)

 

  •  Individualisation des salaires avec la mise en place de primes au mérite basées sur des critères subjectifs d’évaluation des «compétences» attribuées par l’employeur selon la « fonction » exercée au sein de l’établissement. Ce qui permettra de remettre en cause les diplômes, les qualifications et de justifier les « faisant fonction».

 

 

Seule la mobilisation des salariés a permis jusqu’ici de faire barrage à ces projets inacceptables.

 

Leur  logique est identique.  Notre lutte doit être la même.

 

Pour contrer les menaces de plus en plus lourdes qui pèsent sur nos acquis collectifs, pour construire dès maintenant le rapport de force indispensable pour préserver et améliorer nos conventions :  

 

 

 

Assemblée Générale

Lundi 27 juin à 18h

Maison des syndicats

Avenue Charlotte Corday 14000 Caen

Débrayage à partir de 17h30

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Commenter cet article